Le blackwork

Le Blackwork (ou broderie noire) est ainsi nommé car il se brodait principalement avec des fils noirs sur des toiles blanches ; ce type de broderie était très répandu aux 16ème et 17ème siècles en Espagne et en Angleterre.

Le point arrière est un des points principaux du Blackwork. D’autres points de broderie sont également utilisés comme : le point d’Holbein, le point d’étoile, le point de croix, le point de tige, le point lancé.

J’ai découvert cette technique grâce à Sylvie Tonnelier qui a créé des modèles avec un esprit contemporain (Revue Mains & Merveilles – Le Blackwork d’aujourd’hui – n°1) et dont j’ai tiré mes premières réalisations ci-dessous :

Porte-aiguilles en 2 fils Le même en 1 fil

Si vous souhaitez découvrir d’autres ouvrages, visitez la rubrique Blackwork de ma galerie.

Vous aimerez peut-etre...

6 Commentaires

  1. lolotte57 dit :

    SALUT
    elles sont superbes tes broderies. Tout comme toi j’ai cette revues que j’ai trouvé à Bayeux lors de mes vacances en 2006. Depuis, je n’ai plus retrouvé de magazines équivalent ou tout simplement le n°2. Et toi en as tu trouvé ???
    Bizzz
    lolotte57

  2. Martine dit :

    Non, comme toi je n’ai que le n°1… C’est dommage car c’est très joli et ça change un peu du point de croix..
    Bon dimanche !! Bizzzz

  3. catherine dit :

    Je ne connaissais pas, pour moi, c’était simplement du monochrome. J’ai appris quelque chose aujourd’hui. Merci beaucoup.
    Amitiés.

  4. Dimitri dit :

    J’aime beaucoup ce que tu as fait =)
    Je ne connaissais pas
    Bonne ocntinuation =)

  5. janine delbos dit :

    merci pour les pendouilles salpin
    trop mignon le gingerbread
    bonne soirée

  6. martine dit :

    Merci ! Bonne journée !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Filtre anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.